astuces pour diminuer la factures de rentrée scolaires n°2

Publié le par Miss bons plans zaza

heureusement quelques astuces pour limiter les frais sans devoir se priver

Avant de filer au magasin, il est utile de faire l’inventaire des accessoires scolaires qui peuvent encore servir, et ceux qu’il faut remplacer. Crayons, stylo bille, règles, etc. peuvent facilement durer plusieurs années s’ils sont de bonne qualité. C’est pareil pour les classeurs et les cartables, à qui l’on peut donner un coup de neuf en les customisant. Ce tri peut même faire l’objet d’une activité conviviale et créative, en famille ! La réutilisation est aussi valable pour les manuels scolaires, qui pèsent souvent lourd dans le budget. On peut récupérer des livres utilisés auprès de connaissances, ou encore en organisant une brocante avec quelques parents d’une même école.
Enfin, ceux qui ne souhaitent pas allouer un gros budget aux vêtements peuvent toujours se tourner vers les magasins de seconde main, les bourses de vêtements ou les trocs en ligne. On y trouve souvent des pièces en bon état et à moindre frais.
D’un magasin à l’autre, le prix des fournitures peut fortement varier. Généralement, les grandes enseignes sont plus compétitives que les magasins spécialisés (papeteries, etc.), mais encore faut-il bien choisir son supermarché... Selon une étude réalisée par Test-Achats sur 41 produits de marque, les prix peuvent être jusqu’à 40% moins chers d’une enseigne à l’autre. Cette constatation est aussi valable pour les produits des marques des distributeurs... Il faut donc ouvrir les yeux, et pourquoi pas comparer les tarifs communiqués sur les brochures publicitaires.Les achats sur internet peuvent également se révéler très avantageux à plus d’un titre : rapidité, prix, livraison à domicile, etc. Néanmoins, la plupart des sites qui proposent ces services sont français et les frais de port peuvent parfois anéantir l’économie réalisée sur les fourniture
Se regrouper avec d’autres parents est souvent la meilleure façon d’avoir du poids et d’obtenir des tarifs réduits. De plus en plus d’écoles disposent désormais de groupements d’achats, qu’ils soient initiés par des parents ou par la direction de l’établissement. Le Ligueur a même rédigé une brochure pour guider les personnes qui souhaitent lancer une telle initiative. Il faut en effet respecter plusieurs étapes : recenser le matériel à acheter, choisir un fournisseur, négocier les prix, organiser les payements et la distribution, etc. Un processus qui prend du temps, mais qui très souvent permet de belles rencontres et de belles économies .
Plus on se rapproche de la rentrée, plus le monde se presse dans les magasins et plus les stocks diminuent. Pour avoir le choix et pour faire ses achats en toute quiétude, l’idéal est de s’y prendre à l’avance. Cela permet notamment d’éviter les gonflements de prix pratiqués par certaines enseignes à l’approche de la rentrée...
Au niveau vestimentaire, on peut déjà s’équiper de quelques pièces lors des soldes de juillet puisque le mois de septembre est généralement chaud. Les soldes peuvent aussi être l’occasion de trouver un cartable ou un sac à dos à prix réduit.
Il n’est pas toujours facile de le faire comprendre aux enfants, mais un accessoire de marque peut être bien plus banal qu’un objet standard que l’on a personnalisé. Avec un peu de créativité, on peut vite transformer un produit sans marque – et moins coûteux – en quelque chose de tout à fait original et unique ! Les parents les plus astucieux peuvent aussi dénicher des fournitures gratuites tout au long de l’année, à diverses occasions. Les bloc-notes, agendas, post-it et stylos distribués lors de salons, de conférences et autres peuvent très bien être utilisés comme fournitures scolaires, moyennant parfois de petites adaptations
La logique du produit le moins cher n’est pas toujours la plus avantageuse pour le portefeuille... Certains accessoires à petits prix ont en effet une qualité moindre et demandent à être remplacés plus fréquemment. Le meilleur achat n’est donc pas le moins cher, mais celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix. C’est surtout essentiel pour des fournitures qui peuvent être réutilisées d’années en années comme les cartables, fardes, plumiers, etc.
Dans la précipitation ou sous l’influence des enfants, les parents sont parfois tentés d’acheter plus qu’il ne faut, de choisir des produits inutiles. Pour résister à ce genre de tentation, mieux vaut fixer dès le départ une liste de fournitures basée sur les besoins réels, c’est-à-dire après analyse des accessoires de l’an dernier qui peuvent être réutilisés. On peut également prévoir un budget à ne pas dépasser et faire en sorte de s’y tenir !
article trouvé et écris par Marie-Ève Rebts

Publié dans Bons plans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article